Messer - Global Site - Gase und Know-how für ihren Erfolg.
 

Communiqué de presse sur la stratégie Messer France axée agroalimentaire, Février 2010

Axe de développement stratégique pour Messer en France : l’agroalimentaire

Le gazier industriel Messer investit actuellement plus de 700 millions d’euros dans le développement de ses capacités de production sur les continents européen et asiatique. Diverses unités de séparation des gaz de l'air (production d'azote, d'oxygène et d'argon), de récupération de CO2 et de conditionnement sont actuellement en phase de finalisation en Europe de l’Ouest : France, Belgique, Allemagne, Suisse, Italie et Espagne. 

Messer France vient de combler le vide à l'Ouest grâce à sa nouvelle unité de séparation des gaz de l’air de Saint-Herblain (Loire-Atlantique), d'une capacité de 300 t/jour, dont la mise en service a eu lieu avec succès. Opérationnelle depuis quelques semaines, cette nouvelle unité s’ajoute aux tranches de production de Strasbourg (Bas-Rhin), L'Isle d'Abeau (Isère) et Beauvais (Oise).

Investir dans la région Bretagne-Pays de Loire, devenue première région européenne agroalimentaire, n’est pas fortuit : la filiale France du groupe prévoit que plus de la moitié de sa production locale d'azote sera à destination de ce secteur.

Cet investissement de 25 millions d'euros remplit ainsi deux objectifs stratégiques : produire à proximité des utilisateurs régionaux et valoriser les applications développées par Messer pour l'agroalimentaire : inertage, emballage sous atmosphère protectrice, process cryogéniques : refroidissement, transformation et surgélation.

France :

CA 2009 : 92 millions €, soit une progression de l’ordre de 1% par rapport à 2008 ;

Groupe :

CA 2009 : 800 millions € (Messer Group - division gaz industriels) ;

CA total 2009 : 1 200 millions € (division matériel Messer Eutectic Castolin incluse)

Dans un contexte économique difficile, Messer France a réussi à maintenir son chiffre d’affaires 2009 au niveau de celui de 2008, à savoir 92 M€. Deuxième marché mondial des gaz industriels du groupe derrière la Chine, l'agroalimentaire est un secteur clé pour Messer France. La part de l'agroalimentaire dans l'activité globale de Messer France représente en effet 25% du chiffre d'affaires, alors qu'elle n'est que de 12% dans le chiffre d'affaires total de Messer dans le monde.

La façade atlantique, vivier de l’industrie agroalimentaire française, est plus que jamais le cœur de cible de Messer France : la construction d’un terminal ferroviaire, où seront stockées 350 tonnes de CO2 liquide en provenance de son unité de production de Lavéra près de Marseille, a été engagée récemment près de Bordeaux, la mise en service étant prévue très prochainement. Une initiative qui renforce la fiabilité des approvisionnements et la compétitivité de Messer, seul gazier à produire du CO2 sur la moitié sud de la France. La diminution des transports routiers par camions citerne entre Lavéra et Bordeaux aura certes une incidence économique à terme, mais elle s’inscrit aussi dans la politique de développement durable du groupe au sens écologique.

Une démarche parfaitement cohérente : en tant que pionnier du recyclage et de la valorisation du CO2 émis par les industries, Messer France veille aussi à en diminuer les émissions atmosphériques liées au transport des gaz industriels et alimentaires qu’elle produit.

Messer France affirme clairement sa stratégie sur le marché français de l’agroalimentaire : elle est dorénavant seule à produire à proximité des utilisateurs tous les gaz nécessaires aux applications agroalimentaires et continue d’innover pour les applications de demain.